Stage Perf Camille 23/27 Octobre

Alain.C

Stage par Alain.C à Saint André les Alpes du lundi 23 octobre 2017 au vendredi 27 octobre 2017 Editer l'activité

Participants (invités inclus) : 1 participant(s) sûr(s)

Catégories : Parapente

RDV Saint André les Alpes

Description

Stage Perf Camille du 23 au 27 Octobre à St André les Alpes

Liste des participants

Ils ont dit oui (1) : Alain.C

Compte-Rendu par Alain.C

On a volé que 3 jours sur 5 et pourtant ça a été une semaine fantastique : et pourquoi donc ?


Parce qu’on a fait du parapente …

Ça a commencé par de longs moments où nous avons scruté le ciel, pour le sentir, l’éprouver, pour savoir s’il nous donnait le droit de le côtoyer. Quelques fois il nous a accueillis, et d’autres fois non. Lundi, vendredi et samedi on a simplement continué à le regarder sans le rejoindre, on a profité de la nature, on a contemplé le vert, le jaune, l’orangé, le rouge de l’automne et le bleu du ciel sans jamais se lasser, même si nos pieds n’ont pas décollés du sol.

Mais peu importe ça a été tellement fantastique de passer cette semaine avec Camille à partager notre envie de voler. Ce désir qui devient un besoin. On a passé des heures à se fondre dans le vent, à risquer d’imiter les aigles et les vautours, des heures à se croiser en l’air en se lançant des « coucou ! » parce qu’on n’avait pas le temps de se dire autre chose, parce que notre émotion était si forte qu’aucun autre mot n’aurait pu exprimer ce que l’on ressentait, parce que quand on est un oiseau la vie est simplement belle.
Mais ça vous le savez déjà non ? Wink

Et puis, vous savez ce premier instant où l’on touche le sol, où l’on se pose enfin, ce bref moment où on réalise la pureté incroyable d’avoir respiré le ciel.


J’aime aussi éperdument nos premiers regards, ils n’ont nul besoin de mots, à ce moment précis ils seraient de trop. Alors on se regarde simplement. Généralement je me détache de mon corps d’oiseau (vous savez la sellette et le morceau de toile Wink), je passe près de Camille, dépose simplement un baiser sur sa joue, elle en fait de même sur la mienne.

On n’a pas besoin de dire nos émotions, nos yeux les expriment pour nous. Alors on s’assoit l’un à côté de l’autre, on attend ceux qui sont encore en l’air, on les regarde, on analyse leur vol, on apprend.

Et puis Camille finit par poser sa tête sur mon épaule et nous nous amusons d’avoir ce rêve commun en regardant encore et toujours le ciel.

Cette semaine la vie a été belle, elle a été pure, magique … et pourquoi donc ?

Parce qu’on a fait du parapente je vous dit ... Wink

Commentaires

Julien a dit le lundi 30 octobre 2017 à 8:31 matin

Julien

Alain, on va te nommer ambassadeur des CALs avec des trucs comme ça... (Bon, pour le speed riding, on va trouver quelqu'un d'autre... ;-))

Tout ça ressemble à mon dimanche à faire voler mes neveux...

A+

 

Please Wait...